• -Souvenirs d' AÏKIBUDO

     

    Thierry LAIGRET à droite dcd en mai 2012 à la suite d'une maladie rare.

     

    Un ami, un Aïkibudoka , que nous oublirons jamais, un homme juste et droit , un homme d'honneur.

     

     

    Monsieur Jean-Claude TERRACOLE est DCD en avril 2020 à l âge de 84 ans.

    En 1984 Il fut mon premier professeur de Yoseikan Budo et d’Aïkido Il fait parti des pionniers de l'Aikido sur la région de La Rochelle.(élève d Hiroo Mochizuki).

    Il commença après la guerre d Algérie, l etude du karaté et il obtiendra son 1er dan. Quelques temps après il rejoint l aïkido. Il étudia également l aïkido de l école yoseikan avec maître Hiroo Mochizuki. Et il obtena son 2ème dan de yoseikan budo.

    Il créa la section Yoseikan budo à l IUT de la Rochelle (Samouraï) et fut à l origine de plusieurs créations de salle d arts martiaux. Grades : 3 ème dan d'Aikibudo, 2 ème dan Yoseikan Budo, 2 ème dan d’Aïkido, 1 er dan de karaté et un brevet d'état d'enseignement. Son brevet d état lui permettait d enseigner le karaté, le judo et l aïkido en principal discipline.

    En 1996 Il participa à la création de la section Aïkibudo de Sainte-Soulle. En 1996 je prenais mes fonctions à la Police Municipale de Sainte-soulle. J'avais négocié avec la mairie et le foyer rural pour avoir une salle et pour créer la section Aïkibudo. J étais un jeune ceinture noire de 32 ans (Aïkibudo ) et Je n avais pas encore mon brevet fédéral. Mr TERRACOLE étant 2ème dan d Aïkibudo, lui avait son BE, on avait pu s affilier à la FFAAA. Un an après les conseils de Mr Fernand Azzopardi je passai et obtenai mon brevet fédéral. C était un homme humble, il ne courait pas auprès des dans, il pensait plus à la vie des clubs qu il avait créés. Ils avaient de nombreuses connaissances dans les arts martiaux. Toutes nos condoléances à la famille et à leurs proches.

     

    L'AIKIBUDO DE SAINTE-SOULLE à ses débuts.